13 avril 2023

Enseignez-vous la différence entre mésinformation, désinformation et malinformation ?

Ce sont trois types d’activités peuvent entraîner des préjudices mineurs ou graves. Savez-vous les différencier ? Le développement de la pensée critique est devenu la compétence la plus importante et la plus durable en éducation. C’est l’avis de Philippe Longchamps qui était récemment de passage à Montréal dans le cadre du Symposium sur l’intelligence artificielle. Il a été nommé Enseignant de l’année en Suède en 2020, puis professeur d’histoire de l’année en Suède 2022, en plus d’être finaliste pour le prestigieux Global Teacher Prize qui récompense le meilleur enseignant dans le monde en 2021. (Pour en savoir plus sur Philippe Longchamps : L’art d’inculquer la pensée critique à ses élèves dans Le Devoir du 22 octobre 2022).

« Les enseignants doivent comprendre que l’esprit critique est plus qu’une simple évaluation des sources, c’est une façon de penser qui demande un long processus de développement ! »

Charlotte Graham & Philippe Longchamps
Transformative Education (Routledge 2022)
MésinformationInformations fausses qui ne sont pas crées dans l’intention de nuire.
DésinformationInformations fausses et délibérément créées pour nuire.
MalinformationInformations basés sur la réalité, utilisées pour infliger un préjudice.

Source : Philippe Longchamps, Finaliste du Global Teacher Prize 2021 et professeur d’histoire de l’année en Suède 2022
(Symposium sur l’intelligence artificielle organisé par SKEMA 23 mars 2023)

« Évaluez rigoureusement le contexte de l’information et prenez le temps d’en examiner la source et le message. »

Repérer les cas de mésinformation, désinformation et malinformation, Centre canadien pour la cybersécurité

Comment se prémunir contre la désinformation
Pistes pour développer les compétences informationnelles

Voici un outil développé par des bibliothécaires qui donnent des pistes pour développer ces compétences. Le Référentiel de compétences informationnelles en enseignement supérieur a été réalisé afin d’intégrer les compétences informationnelles aux programmes d’études en enseignement supérieur. Il est une traduction du Framework for Information Literacy for Higher Education de l’Association of College & Research Libraries (ACRL, 2015).

La ressource interactive ci-dessous est une adaptation de ce Référentiel effectuée dans le cadre des travaux du Groupe de travail de la Promotion du développement des compétences informationnelles (GT-PDCI) du réseau de l’Université du Québec.

Cet outil a été conçu pour que des bibliothécaires désireux d’aborder des thématiques liées aux fausses nouvelles et à la désinformation dans leurs formations puissent accéder facilement à un bassin de ressources diversifiées sur le sujet.

Les nombreuses ressources présentées dans l’outil pourraient aussi s’avérer très utiles pour du personnel enseignant de différents milieux et pour quiconque désire mieux comprendre le phénomène de la désinformation.

Vous y trouverez :  

  • Une sélection d’habiletés du référentiel de CI de l’Association of College & Research Libraries (ACRL) qui explicite les liens entre les CI et une variété de thématiques liées à la désinformation ;  
  • Un lexique proposant des définitions de thématiques accompagnées des ressources pour mieux les comprendre ou les traiter en formation ;
  • Quelques outils supplémentaires pour contrer la désinformation. 

Les bibliothécaires ayant collaboré à l’élaboration de cet outil sont : Marie-Josée Lauzière (UQTR), Emanuela Chiriac (UQO), Marie-Marcelle Dubuc (UQAT) et Anouk Lavoie-Isebaert (UQ).

À moins d’indications contraires, le contenu de ce site est mis à disposition sous un contrat Creative Commons BY-NC-SA 4.0.

Aussi à consulter :
Citoyenneté numérique de la Boîte à outils numérique des étudiant·es de l’UQAM

Personne invitée

Poursuis ta réflexion sur la désinformation

Vérificateurs de fausses nouvelles

Articles et chronique

Référence :

Le Référentiel de compétences informationnelles en enseignement supérieur

Sujets similaires